Comment financer un projet d’entreprise sans passer par les banques ?

Obtenir un crédit bancaire relève sans aucun doute d’un véritable parcours du combattant, sachant que les banques sont de plus en plus strictes : conditions de prêts plus rigoureuses, drastiques contreparties, marges bancaires conséquentes, multiplication des garanties réclamées… Heureusement, pour créer une entreprise ou pour développer son activité, il est désormais possible de financer un projet entrepreneurial en se passant des procédures bancaires, mais comment ?

Grâce au financement participatif ou le crowdfunding

Le crowdfunding est l’une des solutions alternatives autres que le prêt bancaire pour le financement d’un projet entrepreneurial. Avec le crowdfunding, le financement se déroule via une plateforme spécialisée en ligne sur laquelle des investisseurs sont présents et disponibles pour soutenir financièrement une entreprise afin que cette dernière puisse mener à bien ses projets. la plateforme de crowdfunding en ligne est une sorte d’intermédiaire entre les particuliers investisseurs et le porteur de projet désirant financer son entreprise. Plusieurs modes de financement sont donc possibles via le crowdfunding, notamment le don, le prêt, la souscription d’action ou d’obligations. Ainsi, pour renforcer la chance d’obtention de ce genre de financement, il faut veiller à ce que le projet en question soit intéressant et innovant. Le but est, en effet, de donner aux investisseurs les bonnes raisons de financer son projet. Si ce genre de financement vous intéresse, vous pouvez visiter mozzeno.com.

Grâce aux investisseurs providentiels ou anges financiers (business angels)

Les entreprises avec un potentiel considérable peuvent attirer facilement l’attention des investisseurs providentiels ou anges financiers. Mais un ange financier, c’est quoi exactement ? Concrètement, il s’agit ici d’une personne physique fortunée susceptible d’investir son propre argent dans une entreprise innovante à ses phases de développement, essentiellement les jeunes entreprises en croissance. Qui plus est, en plus de l’aide financière qu’il octroie à l’entreprise, l’ange financier, grâce à ses expériences est aussi en mesure d’apporter des conseils et réseaux permettant à la société de gagner en performance. D’après la fédération nationale France Angels, les investisseurs providentiels peuvent financier des investissements allant jusqu’à 700 000 €. Du coup, ils se présentent le droit de superviser régulièrement la gestion de l’entreprise.

D’autres alternatives au prêt bancaire

Pour les jeunes entrepreneurs qui désirent assurer la création de son entreprise, ou qui désirent procéder à la reprise d’entreprise, les prêts d’honneur peuvent intéressants. Mais de quoi parle-t-on ? Le prêt d’honneur s’agit d’un prêt sans garantie, ni caution personnelle qui est en général à taux zéro.  Inscrit en fonds propres, le prêt d’honneur peut financer jusqu’à 90 000 € les projets innovants. Puis, il y a aussi le microcrédit qui est destiné spécialement aux entrepreneurs qui ont des difficultés à contracter un crédit bancaire. Son objectif est en effet d’aider les entrepreneurs à pérenniser leur activité. En plus de l’octroi d’un prêt qui peut aller jusqu’à 10 000 €, le microcrédit met également à disposition de l’entrepreneur une assistance dans les démarches administratives, développement commercial…

Comment réaliser votre simulation de PTZ en ligne ?
Trouver un taux d’emprunt immobilier compétitif à Plaisir, comment faire ?