Comment gérer un incident de paiement bancaire ?

Gérer un incident de paiement bancaire

Chaque ménage peut de temps à autre faire face à des difficultés financières. Avec des revenus moindres et toutes les factures qui doivent être réglées chaque mois, il est parfois difficile de faire autrement. Un incident de paiement peut rapidement surgir. Comment le gérer ? Que faire pour éviter les frais bancaires ?

Comment un incident de paiement peut-il se produire ?

Personne n’est pas à l’abri des dettes surtout avec le coût de la vie actuelle qui ne cesse d’augmenter. Les dettes peuvent s’accumuler et causer des incidents de paiement. Ces derniers peuvent ensuite engendrer des poursuites civiles. L’interdit bancaire, les rejets de prélèvements ou de virement ainsi que les découverts non autorisés constituent les cas les plus fréquents d’incident de paiement. De même, un chèque sans provision est automatiquement rejeté par la banque.

Si vous faites face à un incident de paiement, sachez que la banque a l’obligation de vous informer au moins 14 jours avant de prélever les frais cautionnés par l’incident pour que vous puissiez avoir le temps de régulariser ce problème. De nombreux organismes bancaires n’hésitent pas à envoyer une lettre d’information avant même le rejet dudit chèque. La lettre fait part des moyens qui vous permettront de régulariser votre situation et les risques liés à la non-régularisation de celle-ci. Le paiement des frais peut donc être évité si l’incident est traité rapidement. Rendez-vous sur ce site pour trouver des solutions efficaces pour résoudre cette complication.

Comment régulariser un incident de paiement ?

Pour régulariser un incident de paiement, un réapprovisionnement du compte avec une nouvelle présentation de l’ordre de paiement est nécessaire. Il est également possible de s’acquitter des sommes dues directement auprès du créancier. Les frais générés par l’incident de paiement sont définis par la loi. Ils varient en fonction des conditions financières de chaque individu. Pour les personnes qui ont un statut financier stable, les commissions sont bien entendu plus élevées. Par contre, celles qui sont en situation de fragilité financière bénéficient tout particulièrement d’une offre bancaire spécifique. Cette fragilité financière est cependant définie par plusieurs critères, mais généralement, on fait référence aux personnes surendettées. Dans tous les cas, la somme précise générée par l’incident sera indiquée dans la lettre de la banque. En cas de non-paiement, des risques de poursuites civiles et d’interdit bancaire pendant 5 ans peuvent avoir lieu. Il est à noter qu’au-delà des pénalités financières, un incident de paiement est susceptible de compromettre les projets ultérieurs des clients. Ils ne pourront par exemple pas accéder aux offres de prêts bancaires.

Comment gérer un incident de paiement ?

Le meilleur moyen de limiter les frais bancaires occasionnés par un incident de paiement est d’apprendre à bien gérer votre budget afin d’éviter d’être à découvert. Vous devez porter une attention particulière à vos dépenses courantes. C’est essentiel pour avoir un suivi détaillé de vos rentrées et sorties d’argent, et de parvenir à contourner les circonstances délicates. Actuellement, faire un suivi régulier des dépenses n’est plus une entreprise difficile grâce aux divers outils de gestion de budget mis en ligne.

Une situation financière fragile est la première source d’endettement. Lorsqu’elle commence à faire surface, essayez de limiter les retraits bancaires pour ne pas avoir à payer d’autres frais supplémentaires. Si les frais prélevés par votre banque sont assez élevés par rapport à d’autres, pensez à changer de banque. Lorsque vous faites face à une difficulté financière, il est impératif d’en informer votre banque pour qu’une solution puisse être rapidement instaurée. C’est toujours mieux que de laisser les circonstances se dégrader.

Pour éviter les situations financières critiques, il est recommandé d’épargner afin de prévoir les fins de mois difficiles. La facilité apparente des crédits renouvelables est très tentante. Mais dans la plupart des cas, cette solution ne fait qu’aggraver le problème existant.

Que regarder lors d’une visite d’appartement ?
Ouvrir un compte épargne en ligne : quelle offre choisir ?