7 conseils pratiques pour avoir le contrôle sur votre argent

Ceux qui gèrent leur propre argent savent combien il est facile de s’endetter, il suffit d’être négligent et une boule de neige trouve déjà de la place pour se former. Perdre le contrôle argent a souvent de l’impact négatif sur ses comptes bancaires.

Bien que cette relation semble difficile, surtout pour ceux qui ont moins d’expérience avec ce type de contrôle technique, il est parfaitement possible de mener une vie financière saine à partir de quelques soins de base. Après tout, comme le rappelle un planificateur financier : peu importe le montant de vos revenus, l’important est d’adapter votre niveau de vie à l’importance de vos revenus.

Quelques conseils sont importants pour vous aider à mieux contrôler votre argent, à éviter les opérations vous rendant endetté et à conserver une partie de vos revenus pour vos futurs financements.

Connaître ses habitudes de consommation

C’est justement parce que cela semble évident que le premier pas vers une vie financière organisée peut être battu. Il est donc important de prêter attention à vos habitudes de consommation et de percevoir les schémas de vos opérations principales et les plus récurrentes, ce qui facilite votre planification. Avoir le contrôle technique de votre paiement et de votre administration en termes de financement est une belle idée.

Un bon contrôle de votre trésorerie est la première étape pour éviter l’endettement, selon un expert. Pour cela, l’astuce est de faire un budget avec vos revenus et dépenses en précisant l’application de chacun. Les catégories de base suggérées sont les dépenses fixes et celles liées au mode de vie, qui comprennent des éléments tels que les loisirs, les voyages et les achats.

Notez tout ce que vous dépensez

Si vous n’avez pas de dépenses fixes définies, comme les dépenses du ménage, une assurance vie, la meilleure façon de comprendre vos habitudes est de noter tout ce que vous achetez, d’une barre de chocolat à une nouvelle chaussure. Pour faciliter un peu cette mission, il existe des applications pour smartphones qui ont des fonctions qui font cette comptabilité, et certaines d’entre elles assemblent également des graphiques avec ces informations à partir des catégories créées par vous. De ce fait, vous aurez un mis à jour de l’etat de votre argent.

Il vaut également la peine d’éviter de marcher avec beaucoup d’argent liquide et de ne retirer qu’en fonction de vos besoins hebdomadaires, voire quotidiens. Comme le dit le proverbe, “l’argent en main est un coup de vent” et les dépenses de ce type peuvent être plus difficiles à identifier par la suite. Pour les personnes ayant une bonne maîtrise financière, le planificateur concentre les dépenses sur la carte de crédit, car la facture les discrimine plus précisément. Ainsi, une bonne gestion de ses comptes bancaires est recommandée.

Planifiez vos dépenses

Connaître ses habitudes et comprendre “où va son argent” permet de prendre de l’avance, de faire des budgets et des plans plus facilement. Une première étape, peut être au début de chaque mois, vérifier votre relevé de comptes bancaires et votre carte de crédit du mois précédent et classer chacune des dépenses. Si vous réalisez un financement, vous devez bien maîtriser les services, l’administration ainsi que toutes les opérations liés à une telle tâche.

Un spécialiste souligne également que la priorité doit toujours être de régler les dettes et de rendre compte des dépenses fixes. Il devient alors plus facile de fixer des objectifs liés au mode de vie. Pour cela, il est possible de projeter le pourcentage et la durée pendant laquelle vous devrez économiser pour effectuer l’achat de produits souhaités.

Il est intéressant que cette planification se fasse sur papier, afin que vous puissiez internaliser ces informations. Il est donc plus facile de résister aux tentations et de garder le cap, sans dépenser pour quoi que ce soit qui n’est pas vraiment nécessaire à ce moment-là.

7 amitiés qui sont un danger pour votre vie financière

De plus en plus populaires, les cartes de crédit sont présentes dans la vie quotidienne de nombreuses personnes. Si vous faites partie du grand groupe de partisans de ce mode de paiement, la première chose à faire est de lire toutes les clauses du contrat et de négocier avec votre banque afin que tout soit conforme à vos besoins et surtout à vos possibilités. Faites attention aux frais facturés et négociez avec votre gestionnaire pour les exonérer. La banque et l’opérateur obtiennent déjà des revenus sur leurs opérations et peuvent renoncer à une plus grande partie de cette collecte.

La carte de crédit ne devrait faire partie de la vie financière que de ceux qui sont prêts à l’utiliser de manière saine. Si vous comparez les taux d’intérêt, oubliez ça, la carte de crédit n’est pas pour vous.

Avec la carte utilisée, il est important d’avoir un bon contrôle du paiement effectué de cette manière et de suivre la facture par le biais d’applications ou sur le site web de votre banque. À la fin du mois, il est préférable d’effectuer le paiement du compte de la carte avant son expiration et en totalité, en évitant de diviser le montant, car les intérêts facturés plus tard rendent généralement le règlement encore plus coûteux.

Soyez prudent avec les prêts

Tout comme les intérêts facturés sur les factures de carte de crédit peuvent faire boule de neige dans votre budget, la demande de prêt bancaire s’accompagne également d’un engagement à payer plus tard et d’énormes intérêts. Si vous optez pour cette solution, il est important que vous disposiez déjà d’un plan de paiement pour éviter tout désagrément supplémentaire.

L’alternative au financement est d’essayer d’économiser de l’argent pour acheter un bien, ce qui aide à créer une habitude saine.

Réserver, inviter et économiser

Pour ceux qui ont un revenu mensuel fixe et connaissent déjà bien leurs habitudes de consommation, il est recommandé d’étudier un pourcentage de l’argent qui pourrait être économisé sans perturber le paiement des dépenses fixes. Ce montant peut être économisé sur un compte d’épargne et servir de réserve pour les cas d’urgence ou pour couvrir des dépenses imprévues.

Si l’économie fait déjà partie de vos habitudes financières, il est également intéressant de rechercher un type d’investissement qui peut vous plaire et de vous le fixer comme objectif. Il peut également être valable de préférer investir dans des actions qui correspondent à vos intérêts personnels et qui vous donneront un certain rendement financier, augmentant ainsi vos revenus. Pour choisir le meilleur financement, cherchez un professionnel de confiance, de préférence quelqu’un qui n’est lié à aucune institution, comme un planificateur financier, par exemple.

Le pourcentage idéal à investir n’est pas défini, car il varie en fonction du mode de vie de chacun. Néanmoins, il est encore possible de fixer certaines normes pour gérer vos finances de manière responsable et confortable : l’idéal est que 50% de votre salaire soit affecté aux dépenses fixes, 30 % aux dépenses liées au style de vie et 20 % aux investissements.

Posez-vous la question avant d’acheter

Si vous voulez vraiment économiser de l’argent et n’avez pas besoin de faire des prêts, il est important de faire attention avant de s’endetter. Vous devez donc être prudent lorsque vous choisissez ce que vous allez acheter et ce que vous allez laisser de côté. Il est beaucoup plus simple de réduire les dépenses si vous savez où vous pouvez les réduire. Il est conseillé d’éviter de dépenser de l’argent pour des dépenses plus flexibles, comme les loisirs ou les achats de quelconques produits inutiles.

En ce sens, comme le recommande déjà un planificateur, il vaut la peine de faire des économies pendant un certain temps avant de faire des achats ou des investissements très coûteux, ce qui permet d’éviter un financement et les versements à taux d’intérêt élevés.

Dans le cas d’achats plus banals d’un produit, qui ne nécessiteraient pas d’économies de quelques mois ou de versements, il vaut toujours la peine de mettre la main sur la conscience (ou la poche). Dépenser de l’argent pour cela maintenant ne va-t-il pas entraver son budget ?

L’adoption de ces habitudes facilite le contrôle des finances et permet d’éviter l’endettement. Au départ, ce processus peut sembler très laborieux, mais en restant concentré, vous pouvez obtenir d’excellents résultats, tant pour vous que pour votre compte bancaire.

En outre, il est judicieux de toujours se renseigner sur ses futures opérations de financement. En effet, avant de se lancer sur un quelconque placement, il faut demander des informations auprès d’un spécialiste afin d’éviter tous problèmes liés à la fraude fiscale. Par exemple, évitez de s’impliquer dans des opérations louches (financement terrorisme, blanchiment d’argent) qui pourront vous coûter cher.

15 conseils pratiques pour vos finances personnelles
Découvrez comment les entrepreneurs gagnent des millions