Comment réduire le coût de son crédit immobilier ?

En contractant un crédit immobilier, en plus de rembourser le capital emprunté y compris les intérêts, il faut également payer différents frais annexes. C’est bien sûr ces frais-là qui peuvent de booster le cout de son emprunt immobilier, et ce même si le niveau des taux d’intérêt est historiquement bas. Ainsi, pour bénéficier d’un crédit immobilier au meilleur prix, il convient d’activer certains leviers.

Finance bien gérée, capacité d’épargne optimisée et courtier bien choisi

Avant de solliciter un emprunt immobilier pour ensuite négocier, votre premier réflexe est de mettre de l’ordre dans vos comptes. En effet, avant de prendre telle ou telle décision, le banquier épluchera en amont vos compte sur les 6 derniers mois. Vous devez gérer de manière correcte vos finances pour éviter d’éveiller la méfiance du banquier. Donc, pas de crédits à la consommation en suspens, ni de découverts cumulés. D’autre part, vous devez également montrer à votre banquier à quel point vous savez épargner. N’oubliez pas que plus votre capacité d’épargne est optimale, plus votre banquier sera plus enclin à vous accorder une réduction sur votre taux d’intérêt. Par ailleurs, il est également recommandé de choisir le bon courtier pour économiser quelques milliers d’euros de frais annexes. Il est même possible de dénicher un courtier qui ne facture pas des frais de courtage mais qui peut négocier l’exonération des frais de dossier auprès de l’organisme prêteur.

Renégocier pour son prêt immobilier pour alléger le cout du crédit immobilier

En effet, renégocier son prêt immobilier est l’un des leviers permettant de minimiser davantage le montant global du crédit. Donc, en renégociant son crédit, deux possibilités s’offrent à l’emprunteur : soit réduire ses mensualités, mais en gardant la même durée pour le remboursement du prêt, soit converser les mensualités, mais en réduisant la durée de remboursement.  Pour que la renégociation puisse aboutir, il faut à priori veiller à ce que l’écart entre l’ancien et le nouveau taux soit au minimum 1 point (1%) sachant que cette opération peut bien sûr engendrer des frais qui peut aller jusqu’à 3% du capital restant dû. Et si jamais la banque refuse de renégocier, la meilleure solution est de mettre en place un rachat de crédit en démarchant des courtiers et des banques concurrentes. Mais rachat de crédit, c’est quoi exactement ? Pour faire simple, c’est une opération qui consiste à regrouper l’ensemble des crédits afin de bénéficier ensuite d’une seule et unique mensualité. Le seul bémol avec cette option, c’est au niveau de son cout qui est plutôt conséquent.

Renégocier son contrat d’assurance pour réduire le cout du crédit immobilier

Et comme l’assurance présente jusqu’à un tiers du cout total du crédit, en renégociant votre prêt immobilier, vous pouvez en profiter pour renégocier votre assurance emprunteur. Si vous êtes souscrit à un contrat d’assurance de groupe au sein de la banque, vous avez donc un an pour la résilier à partir de la date de signature du prêt (selon la loi Hamon). Donc, c’est le moment où jamais de miser sur la délégation d’assurance, c’est-à-dire de contracter une assurance auprès d’une compagnie d’assurance externe (selon la Loi Lagarde). Souscrire un contrat d’assurance de prêt individuel auprès d’un assureur externe permet de réaliser une économie considérable tout en bénéficiant d’une meilleure couverture.

Quel solution de prêt bancaire vous convient ?
Opter pour un simulateur d’emprunt pour calculer votre capacité d’emprunt