Comment investir dans l’immobilier grâce au crowdfunding ?

En France, le financement participatif ou crowdfunding attire de plus en plus d’investisseurs. Et via ce crowdfunding, il est bien sûr possible d’investir dans l’immobilier neuf. On parle donc de crowdfunding immobilier, c’est-à-dire de participer à des fonds propres d’un promoteur immobilier.

Tout ce qu’il faut comprendre sur ledit crowdfunding immobilier

À l’instar des autres types d’investissement participatif, le crowdfunding immobilier consiste à financer des programmes immobiliers en collectant des fonds auprès de tous les épargnants intéressés. Ces fonds seront ensuite versés à un promoteur porteur de projet. Bien sûr, tous les projets sont également présentés sur des plateformes de crowdfunding en ligne pour capter l’attention des investisseurs. Dans le crowdfunding, chaque acteur trouve son propre intérêt, donc, c’est du gagnant-gagnant ! Du côté du porteur de projet, il gagne en autonomie par rapport aux banques. Pour ce qui est des investisseurs, ils pourront récupérer leur capital avec une plus-value vraiment profitable une fois que le bien est vendu. Et si jamais la levée de fond n’aboutit pas, ils seront remboursés. Et même si le crowdfunding immobilier est non dénué de risques, cela n’empêche pas les investisseurs de s’intéresser à ce genre de projet. C’est parce que le secteur immobilier promet des rendements plutôt attractifs, donc difficile d’y résister.

Bien choisir sa plateforme de crowdfunding immobilier

Pour investir dans l’immobilier grâce au crowdfunding, il convient de miser sur une plateforme agréée qui ne sélectionne que des projets immobiliers à forte rentabilité. Une fois arrivée sur la plateforme spécialisée, votre premier réflexe est de vérifier si le site et immatriculé comme étant des plateformes agrées CIP ou PSI. Vous devez par ailleurs vous renseigner sur la plateforme en question ainsi que de son équipe en vous intéressant directement sur le nombre de projets financés, la réussite des programmes immobiliers proposés, la réalisation des performances annoncées… Vous ne devez donc choisir que des plateformes dont l’équipe dispose des compétences liées au secteur immobilier. Il ne faut pas aussi oublier d’analyser la qualité des informations transmises aux investisseurs.

Bien analyser le projet avant de se lancer dans l’aventure

Comme déjà susmentionné, le crowdfunding immobilier comme les autres formes de crowdfunding n’est pas sans risque. Donc, après avoir sélectionné la plateforme adéquate, vous devez ensuite vous intéresser sur le projet en question. Veuillez d’abord examiner le dossier en vous assurant que le projet se situe dans une zone ou la demande immobilière est soutenue. Pour cela, privilégiez les grandes agglomérations. Ensuite, il faut veiller à ce que le programme dispose des autorisations d’urbanisme. Afin de minimiser encore plus les risques, vous pouvez aussi effectuer quelques recherches sur le promoteur en question pour ainsi vous assurer de son sérieux et bien sûr de ses compétences. Si vous êtes primo investisseurs, il serait préférable de miser sur un projet dont la fiabilité est plus importante, par exemple des projets de type commercial. Si possible, ne misez pas sur un seul projet ! Essayez de choisir différents projets et sur plusieurs plateformes.

Comprendre le fonctionnement du crowdfunding immobilier
Dans quel type de crowdfunding investir ?